Pour soigner la douleur: chaud ou froid?

Il est important d’intervenir rapidement lors d’une blessure, car l’inflammation s’installe rapidement : chaleur et rougeur locales, enflure et durcissement des tissus en sont les signes. À domicile, deux moyens sont à la portée de la main en ce qui a trait aux blessures courantes des extrémités, du cou et du dos : l’application locale du froid ou du chaud. 

Ces applications ont des similitudes et des différences qu’il faut connaître et respecter.

L’application de froid :

  • Diminue la circulation sanguine à l’endroit où il est appliqué;
  • Réduit l’activité cellulaire;
  • Relaxe les muscles en réduisant les spasmes musculaires;
  • Atténue la douleur;
  • Entraîne une raideur temporaire.

L’application du chaud :

  • Augmente la circulation sanguine;
  • Accroît l’activité cellulaire;
  • Relaxe les muscles;
  • Favorise l’élasticité des tissus;
  • Atténue la douleur.

En cas d’inflammation, c’est l’application de glace toutes les deux ou trois heures qui sera efficace. On pourra les poursuivre pendant sept à dix jours et même plus. Cependant, si vous n’éprouvez aucun soulagement et si ces symptômes se manifestent : douleur constante ou augmentation de la douleur, perte de la mobilité importante, sommeil entravé, aucune amélioration même après repos et immobilisation, consultez votre professionnel de la santé!
 
En période d’inflammation aiguë du site de la blessure, toute chaleur est décommandée afin de ne pas contribuer à cette inflammation de la région atteinte. Lorsque le froid aura fait son travail et que l’inflammation aura disparue, des applications de chaleur contribueront à soulager les douleurs légères et à réparer les tissus. 

Quand vous ne savez pas s’il faut appliquer du chaud ou du froid, commencez d’abord par le froid pendant dix à quinze minutes. S’il n’y a pas d’amélioration, l’application de chaleur pendant vingt à trente minutes peut-être essayée. La meilleure solution demeure une consultation avec votre professionnel de la santé, un physiothérapeute ou votre pharmacien.

Trouver une succursale