Troubles bipolaires

Alterner entre excitation excessive et tristesse profonde est éprouvant pour les personnes atteintes de troubles bipolaires (maniacodépression) et pour leurs proches, mais on peut surmonter ce problème de santé mentale avec un traitement approprié.

De quoi s’agit-il?

Les troubles bipolaires, aussi appelés maladie affective bipolaire ou psychose maniacodépressive, sont habituellement constitués d’épisodes de manie (excitation) en alternance avec des épisodes de dépression. Il est normal, au cours d’une vie, d’avoir des hauts et des bas, mais pour la personne atteinte d’un trouble bipolaire, ces changements sont démesurés. Ils ont d’importantes répercussions sur le plan familial, affectif, social et financier.

Il est important de savoir qu’une personne atteinte de bipolarité n’alternera pas toujours entre la dépression et l’euphorie. Elle pourra avoir une humeur stable pour une durée variable indéterminée entre ses épisodes d’humeur extrême.

Habituellement, le premier épisode apparaît entre 15 et 25 ans. Les hommes et les femmes sont touchés par cette maladie dans des proportions similaires. Lors des phases de dépression, jusqu’à 15 % d’entre eux pourront éprouver des idées suicidaires, alors que lors des phases de manie, ils pourront être très agités et s’embarquer parfois dans des projets impossibles à réaliser.

Quelle est la cause des troubles bipolaires?

La cause des troubles bipolaires n’est pas encore connue. Il s’agirait d’un problème au niveau des substances chimiques du cerveau impliquées dans la transmission d’informations par les neurones. Celles-ci ne parviendraient pas à effectuer leur rôle normalement. 

Comme pour plusieurs autres maladies mentales, il semble aussi y avoir une composante génétique. En effet, dans environ 20 à 25 % des cas de troubles bipolaires, un des deux parents a également cette maladie. Certains facteurs, comme un stress intense, l’usage de drogues ou la privation de sommeil, peuvent déclencher un épisode.

Quels sont les symptômes des troubles bipolaires?

Symptômes en phase de manie

L’épisode de manie, parfois appelée « high », est une période d’au moins une semaine où se manifestent certains des symptômes suivants :

  • une humeur irritable ou au contraire un sentiment d’euphorie;
  • une estime de soi démesurée;
  • une énergie débordante et un besoin de sommeil diminué;
  • une tendance à parler sans arrêt et à émettre des idées incohérentes; 
  • une augmentation de la sociabilité;
  • des comportements impulsifs et risqués (par exemple, achats importants, troubles sexuels);
  • un jugement altéré;
  • des idées de grandeur qui poussent la personne à entreprendre de grands projets, souvent irréalistes.

Évidemment, l’ensemble de ces changements de comportement a des répercussions sur la vie de la personne. Les symptômes de manie seront différents d’une personne à l’autre, et leur intensité variera également. Chez certaines personnes, les symptômes seront très intenses et nécessiteront une hospitalisation alors que chez d’autres, les symptômes seront moins intenses et de plus courte durée. On appelle cet épisode « hypomanie ». À l’inverse de la manie, les personnes sont encore capables de fonctionner en société et le sont parfois davantage qu’à leur état normal.

Symptômes en phase dépressive

Les épisodes dépressifs sont souvent de plus longue durée que les épisodes de manie et durent minimalement deux semaines. Les symptômes suivants peuvent se manifester : 

  • de la tristesse et une humeur dépressive;
  • de la fatigue;
  • un sentiment de culpabilité ou de mauvaise conscience;
  • une image de soi négative et une tendance à se juger sévèrement;
  • un faible niveau de concentration;
  • un appétit et un sommeil perturbés;
  • des pensées négatives;
  • un sentiment que la vie est sans valeur et qu’il n’y a pas d’espoir;
  • des idées suicidaires.

Quels sont les traitements des troubles bipolaires?

Même si on ne peut guérir les troubles bipolaires, les personnes atteintes peuvent en maîtriser les symptômes à l’aide d’une psychothérapie, de saines habitudes de vie et d’un traitement médical approprié. 

La psychothérapie

La psychothérapie a pour but, entre autres, d’aider la personne à mieux comprendre la maladie, à reconnaître ce qui précipite ses épisodes de manie et à développer de bonnes réactions au stress. Elle peut aussi contribuer à adopter des habitudes de vie saines qui aideront à prévenir le déclenchement d'un épisode.

Les médicaments

Les troubles bipolaires sont une maladie chronique, et les personnes qui en sont atteintes doivent généralement prendre des médicaments à vie. Pour traiter l’affection, des médicaments stabilisateurs de l’humeur sont nécessaires. Ces médicaments, comme le nom l’indique, permettent de stabiliser l’humeur à long terme. Des antidépresseurs ou des antipsychotiques peuvent également être nécessaires en traitement d’appoint selon les symptômes perçus. Certains antipsychotiques sont parfois utilisés seuls. Lorsque le traitement est suivi adéquatement et que les doses du médicament sont bien ajustées, il est tout à fait possible de s’épanouir et de mener à terme ses projets de vie.

N’arrêtez jamais votre traitement sans en discuter avec un professionnel de la santé. Si vous avez des questions au sujet de votre traitement ou si vous ressentez des effets indésirables, n’hésitez pas à en parler à votre pharmacien. Il est là pour vous aider.

Ressource :
Revivre : www.revivre.org

Trouver une succursale