Angine

L’angine survient lorsque le cœur ne reçoit pas assez d’oxygène lors d’un effort ou d’un stress. Il est important d’en reconnaître les symptômes et de la traiter afin de prévenir une maladie cardiovasculaire plus grave, comme une crise cardiaque.

De quoi s’agit-il?

Le cœur est une pompe musculaire qui permet au sang de se rendre dans tout le corps. Le sang qui circule dans les artères achemine l’oxygène dans tous les organes du corps, assurant ainsi leur bon fonctionnement. Comme les autres organes, le cœur lui-même a besoin d’oxygène pour remplir sa fonction.

Lors d’un effort physique ou d’un stress important, le cœur a besoin de plus d’oxygène pour subvenir à la demande. Lorsqu’il n’en reçoit pas assez, on ressent alors un serrement, une douleur ou une brûlure au centre de la poitrine : c’est ce qu’on appelle une « crise d’angine ».



Dans la majorité des cas, l’angine est due à la formation de dépôts de gras dans la paroi des artères, une condition appelée « athérosclérose ». Ces dépôts empêchent le sang de bien circuler dans les artères, et les organes ne reçoivent plus assez d’oxygène. Lorsque l’athérosclérose se situe au niveau des artères apportant l’oxygène au cœur (artères coronaires), ce dernier est moins bien oxygéné, et il y a alors apparition de symptômes d’angine.

Quels sont les symptômes de l’angine de poitrine?

Une crise d’angine présente généralement les caractéristiques suivantes :

  • Elle débute à la suite d’un effort important, lors d’une situation de stress ou de peur, à l’exposition au froid ou à la chaleur, ou encore après un repas copieux.
  • Elle se manifeste par un serrement, une douleur ou une brûlure au centre de la poitrine. La douleur peut s’étendre au cou, à la mâchoire, aux épaules et au dos. Une sensation d’oppression, un engourdissement des bras (souvent le bras gauche), une grande fatigue, des étourdissements ou de l’essoufflement peuvent être présents.
  • Elle dure généralement de 3 à 5 minutes, rarement plus de 15 minutes.
  • Elle est soulagée par le repos ou la prise d’un médicament, tel que la nitroglycérine.

Angine ou crise cardiaque?

L'angine se distingue de la crise cardiaque par le fait que la douleur est généralement soulagée par le repos ou la prise de médicaments. C’est tout de même un signe que vous êtes à risque de faire une crise cardiaque. Une douleur au niveau de la poitrine devrait toujours être prise très au sérieux. Consultez votre médecin sans tarder si vous avez des symptômes d’angine non traités :

Si vos symptômes persistent 10 minutes après l’arrêt de vos activités ou la prise de vos médicaments anti-angineux, composez le 9-1-1.

Angine ou problèmes gastriques?

Les symptômes ressentis lors d’une crise d’angine peuvent ressembler à ceux présents lors de brûlements, de reflux ou d’ulcères d’estomac. Par contre, les douleurs gastriques sont plutôt liées aux repas et disparaissent généralement à la suite de la prise d’antiacides.

Consultez votre pharmacien ou votre médecin si ces médicaments ne parviennent pas à vous soulager.

Comment diagnostiquer l’angine?

Pour confirmer le diagnostic d’angine, le médecin procédera à plusieurs examens.

L’électrocardiogramme à l’effort (épreuve d’effort sur un tapis roulant) permet de vérifier si l’effort provoque une crise d’angine. L’angiographie, une radiographie réalisée après l’injection d’un colorant dans les artères, permet de voir si les artères coronaires sont bloquées. Ces tests sont effectués sous la supervision d’un cardiologue. De plus, si la prise d’un médicament anti-angineux soulage la crise, il y a alors confirmation qu’il s’agit bel et bien d’une crise d’angine.

Le traitement de l’angine

L’angine de poitrine est signe que des artères sont partiellement bloquées et que le cœur ne reçoit pas assez d’oxygène. Il est donc primordial de maîtriser vos symptômes, en adoptant de bonnes habitudes de vie et en prenant vos médicaments, s’il y a lieu. Si elle est n’est pas traitée, l’angine peut conduire à un infarctus (crise cardiaque), qui a souvent de plus graves conséquences.

Les saines habitudes de vie

On ne peut pas guérir l’angine, mais il est fortement recommandé d’adopter de saines habitudes de vie afin de la prévenir ou de la maîtriser.

  • Ne fumez pas : le tabac contribue au blocage des artères et diminue l’oxygénation du sang. Si vous avez besoin de soutien pour cesser de fumer, n’hésitez pas à demander conseil à votre pharmacien ou à votre médecin.
  • Ayez une alimentation saine. Évitez les gros repas et limitez les aliments riches en gras et en sel. Consultez le Guide alimentaire canadien ou, pour des recommandations personnalisées, demandez conseil à une nutritionniste.
  • Visez à maintenir un poids santé.
  • Faites au moins 30 minutes d’activité physique modérée chaque jour.
  • Limitez votre consommation d’alcool et de caféine.
  • Apprenez à gérer le stress.
  • Évitez l’exposition aux températures très froides ou très chaudes.
  • Faites vérifier régulièrement votre taux de cholestérol et votre tension artérielle. S’ils sont élevés, cela constitue des facteurs de risque de maladies cardiovasculaires. Si votre médecin vous a prescrit des médicaments pour les maîtriser, suivez bien votre traitement.

Les médicaments

Si les saines habitudes de vie ne suffisent pas à maîtriser vos douleurs angineuses, votre médecin pourra ajouter à votre traitement un ou des médicaments. Il existe plusieurs classes de médicaments pouvant aider à maîtriser ou à prévenir les crises d’angine.

La nitroglycérine est le médicament d’urgence le plus souvent prescrit. Il diminue la demande en oxygène du cœur, soulageant ainsi rapidement l’angine. Il se présente en comprimés sous la langue ou en vaporisateur oral. Il doit être utilisé dès l’apparition des symptômes de crise d’angine. Il est donc très important de le garder à la portée de la main partout dans vos déplacements et en tout temps afin d’être en mesure de traiter une crise dès qu’elle survient.

Si la crise d’angine n’est pas soulagée dans les 10 minutes qui suivent la prise de nitroglycérine, il faut alors appeler les services d’urgence (9-1-1), car il est possible que la douleur soit due à une crise cardiaque et non à une crise d’angine.

À titre préventif ou si l’usage de nitroglycérine à action rapide devient trop fréquent, votre médecin pourra vous prescrire d’autres médicaments sous forme de timbres ou de comprimés à employer tous les jours et selon une posologie bien précise.

Les interventions 

Lorsqu'une artère qui nourrit le cœur est bloquée, une intervention coronarienne percutanée pourra être nécessaire afin de dilater l'artère bloquée. Cela consiste à faire passer un petit ballon que l'on gonfle dans l'artère, puis à insérer un tuteur afin que l'artère ne se rebouche pas.

Si les artères sont complètement bloquées ou en présence de plusieurs blocages, on pourra procéder à une chirurgie nommée « pontage coronarien ». Il s’agit de créer une autre voie de passage afin que le sang puisse irriguer le cœur : cela se fait en fabriquant un vaisseau sanguin de remplacement à l’aide d’une veine ou d’une artère prélevée ailleurs dans le corps.

Si vous souhaitez plus d’information sur l’angine et les autres maladies cardiovasculaires, votre pharmacien est un professionnel de la santé disponible et compétent qui peut vous renseigner. N’hésitez pas à le consulter!

Référence :
Fondation des maladies du coeur et de l'AVC

Trouver une succursale