Trouble panique

Vous est-il déjà arrivé d’éprouver une peur soudaine de mourir ou de subir une catastrophe? Si vous avez vécu plus d’une attaque de ce genre, il pourrait s’agir de trouble panique, un trouble anxieux souffrant et bien réel, qui peut être traité.

De quoi s’agit-il?

Le trouble panique fait partie des troubles anxieux, une catégorie de troubles mentaux qui comprend également les phobies, le trouble obsessif compulsif et le trouble anxieux généralisé. 

Une attaque de panique se produit de façon spontanée à n’importe quel moment de la journée. Elle dure en moyenne 10 minutes au cours desquelles une peur incontrôlable se fait sentir. La sensation est semblable à l’impression terrifiante d’être en danger de mort.

Certains des symptômes suivants peuvent être présents lors d’une telle crise :

  • Impression d'étouffer (difficultés respiratoires)
  • Étourdissements ou vertiges
  • Peur de perdre conscience
  • Palpitations, battements de cœur rapides ou oppression dans la poitrine
  • Frissons, transpiration ou bouffées de chaleur
  • Nausées, malaise à l’estomac ou diarrhée
  • Tremblements
  • Sécheresse de la bouche
  • Peur de perdre le contrôle ou de sombrer dans la folie
  • Peur de faire une crise cardiaque ou de mourir 

Pour qu’un diagnostic de trouble panique soit posé, la personne doit avoir subi des attaques de panique répétées. De plus, l’anticipation de faire d’autres crises doit durer depuis au moins un mois. En effet, la personne qui souffre de trouble panique craint que ses crises ne se reproduisent et tente donc d'éviter les situations où elles peuvent survenir. 

Une des complications possibles de ce trouble anxieux est l’apparition de l’agoraphobie, qui se caractérise par la peur de se retrouver dans des lieux publics où la personne craint de ne pas pouvoir s’échapper en cas d’attaque de panique, comme une file d’attente, un rassemblement, un pont, le métro, l’avion, etc. 
.
Il est important de consulter un médecin rapidement si vous avez des attaques de panique afin de ne pas laisser cette situation nuire à votre qualité de vie. De plus, une consultation médicale vous permettra de confirmer qu’il s’agit bien d’attaques de panique et non pas d’un autre problème médical, par exemple, l’hyperthyroïdie.

Qu’est-ce qui cause les attaques de panique?

Le trouble panique comporte une composante génétique, mais il résulte d'un ensemble de facteurs physiques, psychologiques et environnementaux. Il se déclare souvent après une période de stress important comme une perte d’emploi, le décès d'un proche ou l'adaptation à un nouveau milieu. 

Selon plusieurs études, l’utilisation de certaines drogues, comme le cannabis, augmente le risque de faire des attaques de panique. De plus, les gens qui fument la cigarette régulièrement seraient plus susceptibles d’avoir des crises de panique que les non-fumeurs.

Comment traite-t-on le trouble panique?

On traite généralement le trouble panique en combinant psychothérapie et médication.

  • La psychothérapie est primordiale. Elle permet à la personne atteinte de mieux comprendre la source de son anxiété et de développer des outils pour la maîtriser au quotidien. La thérapie cognitivo-comportementale (TCC) a fait ses preuves pour le traitement des troubles anxieux. Cette approche aide la personne à reconnaître et à modifier les pensées ou les comportements qui génèrent son anxiété.
  • Le trouble panique est lié à un déséquilibre des neurotransmetteurs, des molécules du système nerveux qui agissent, entre autres, sur l’humeur et le stress. Les médicaments de la classe des antidépresseurs viennent rétablir cet équilibre et aident ainsi à réduire l’anxiété. Il est important de savoir que les antidépresseurs ne traitent pas seulement la dépression, mais aussi les troubles anxieux.

L’adoption de saines habitudes de vie complète le traitement :

  • Faites de l’activité physique régulièrement (cinq fois par semaine durant au moins 30 minutes). Il est reconnu que l’activité physique aide à diminuer le stress et l’anxiété, et améliore la qualité du sommeil.
  • Ayez une alimentation saine et équilibrée.
  • Ne fumez pas.
  • Limitez votre consommation de caféine et d’autres stimulants, ainsi que votre consommation d'alcool.
  • Ne consommez pas de drogues.
  • Tentez de dormir au moins de sept à huit heures par nuit.
  • Pratiquez des activités qui vous aident à relaxer (yoga, tai-chi, méditation, etc.).

Si vous désirez plus d'information sur le trouble panique et sur les traitements possibles, n'hésitez pas à consulter votre médecin ou votre pharmacien.

Ressources : 
Association / Troubles de l’Humeur et d’Anxiété : www.athaq.ca 
Fondation des maladies mentales : www.fondationdesmaladiesmentales.org/la-maladie-mentale.html?t=2&i=4

Trouver une succursale