Nausées et vomissements

Tout le monde a déjà eu, au moins une fois dans sa vie, des nausées, suivies de vomissements. Ces malaises désagréables sont généralement sans gravité, mais dans certains cas, ils peuvent nécessiter une consultation médicale ou un traitement.

De quoi s’agit-il?

Les nausées et les vomissements ne sont pas des maladies, mais plutôt des symptômes très communs. Les nausées, aussi appelées « mal de cœur », peuvent survenir seules ou être accompagnées de « haut-le-cœur » (envies de vomir) et suivies de vomissements. Ces derniers se définissent comme le fait d’expulser le contenu de l’estomac. D’autres symptômes peuvent également être présents :

  • Douleurs à l’estomac ou à l’abdomen;
  • Salivation excessive;
  • Palpitations cardiaques;
  • Étourdissements.

Quelles sont les causes possibles?

Plusieurs causes peuvent expliquer les nausées et les vomissements :

  • Les infections virales telles que la gastro-entérite et l’hépatite;
  • Les infections bactériennes telles que l’intoxication alimentaire et la méningite;
  • Les sécrétions bronchiques, surtout chez les jeunes enfants;
  • Un traumatisme crânien;
  • Un infarctus du myocarde (crise cardiaque);
  • Des troubles psychologiques tels que le stress, la peur, l’anorexie ou la boulimie;
  • Une migraine;
  • De la fièvre;
  • Une grossesse;
  • Le mal des transports;
  • Des troubles de la digestion;
  • Une intolérance alimentaire;
  • Un repas trop copieux avant le coucher;
  • Une consommation abusive d’alcool;
  • L’effet indésirable d’un médicament (dont la chimiothérapie).

Certaines causes sont peu inquiétantes et faciles à déterminer, comme le mal des transports. D’autres sont plus graves, comme un traumatisme crânien ou un infarctus du myocarde.

Le traitement des nausées et vomissements

Le choix du traitement varie selon la cause des nausées et des vomissements ainsi que l’état de santé de la personne atteinte.

Il existe plusieurs médicaments efficaces pour soulager les nausées et vomissements. Certains exigent une ordonnance médicale, alors que d’autres sont offerts en vente libre. Votre pharmacien pourra vous aider à choisir le produit le plus approprié à votre situation.

Le gingembre frais et les comprimés à base de gingembre peuvent être des options intéressantes pour diminuer les nausées sans induire de somnolence.

Des mesures peuvent être prises pour aider à soulager les nausées et les vomissements :

  • Reposez-vous.
  • Arrêtez temporairement de consommer des aliments solides et des produits laitiers.
  • Lorsque l’alimentation solide est tolérée, privilégiez le pain grillé, les purées de fruits, les biscuits secs, les craquelins, le bouillon de poulet ou de légumes et les viandes maigres (volaille).
  • Évitez les aliments riches en fibres et en gras, ceux qui sont épicés ou qui ont une odeur ou un goût forts.
  • Évitez l’alcool, la caféine, le chocolat, les boissons sucrées ou les boissons gazeuses (dégazéifiées ou non).
  • Hydratez-vous avec une solution de réhydratation (lien vers le titre ci-dessous). Les personnes âgées et les jeunes enfants sont plus à risque de souffrir de déshydratation.

Dans le cas de nausées et de vomissements associés au mal des transports :

  • Évitez les excès de nourriture et d’alcool dans les trois heures précédant le voyage;
  • Évitez les produits laitiers et les aliments riches en fibres, en gras ou en sel avant le voyage;
  • Évitez la cigarette et les odeurs désagréables durant le transport;
  • Évitez de lire ou d’écouter une vidéo, car ces activités aggravent le mal des transports;
  • Durant le voyage en voiture ou en autobus, fixez un point à l’extérieur ou à l’horizon. Si possible, assoyez-vous à l’avant de façon à pouvoir regarder l’horizon droit devant.
  • Maintenez une température fraîche et une aération adéquate dans le véhicule;
  • Reposez votre tête sur l’appuie-tête afin de limiter ses mouvements;
  • À bord de l’avion ou du bateau, placez-vous au centre.

Dans le cas de nausées et de vomissements associés à une grossesse :

  • Privilégiez la prise de plusieurs petits repas ou collations à différents moments de la journée afin d’éviter que l’estomac soit vide;
  • Évitez les mets épicés, gras ou frits;
  • Mangez aux moments de  la journée où les nausées sont le moins importantes;
  • Mangez une petite collation avant de sortir du lit le matin;
  • Évitez les odeurs fortes d’aliments et passez le moins de temps possible dans la cuisine;
  • Buvez régulièrement de petites quantités de liquide entre les repas;
  • Les suppléments de fer peuvent aggraver les nausées et vomissements; parlez-en à votre pharmacien si vous croyez que c’est le cas pour vous. 
  • Certains médicaments d’ordonnance sont destinés à traiter les nausées et vomissements chez la femme enceinte. Parlez-en à votre médecin ou à votre pharmacien. La Loi 41 permet dorénavant aux pharmaciens de prescrire le médicament Diclectin®, utile pour soulager les nausées en début de grossesse. Certains critères précis s’appliquent.

Les solutions de réhydratation

Ces solutions servent à compenser la perte en eau et en sels minéraux causée par les vomissements, et à prévenir la déshydratation. Elles sont recommandées pour tous, particulièrement pour les personnes plus à risque de déshydratation, soit les personnes âgées et les jeunes enfants.

On trouve ces solutions en pharmacie, sous forme de préparations commerciales (par exemple, GastrolyteMD, PédialyteMD). Une solution maison peut aussi dépanner si l’accès aux solutions commerciales n’est pas possible.

Recette d’une solution de réhydratation maison

  • 360 ml de jus d’orange non sucré, sans pulpe (pas de cristaux)
  • 600 ml d’eau bouillie pendant 20 minutes, puis refroidie
  • ½ cuillerée à thé de sel de table

Mélangez tous les ingrédients. Ne changez aucun ingrédient ni aucune quantité. Conservez les portions non utilisées au réfrigérateur et faites une préparation fraîche chaque jour.

Pour les adultes, la quantité recommandée est de 30 à 90 ml (de 2 à 6 cuillerées à soupe) toutes les 30 à 60 minutes, jusqu’à atteindre de 2 à 3 litres en 24 heures. Pour les enfants, la quantité est déterminée selon le poids : 1 ml/kg toutes les 5 minutes pour une période de 4 heures.

Quand faut-il consulter un médecin?

Une consultation médicale est nécessaire dans les cas suivants :

  • Les nausées et vomissements surviennent à la suite d’une chute ou d’un accident (consultation immédiate).
  • Les vomissements contiennent du sang, des matières fécales ou du liquide de couleur café.
  • On soupçonne que les symptômes sont dus à un problème cardiaque.
  • La cause semble être inconnue.
  • Les nausées et vomissements sont persistants ou très importants.
  • Il y a de la fièvre de façon soutenue.
  • Il y a plus de 5 vomissements par jour chez les jeunes enfants ou les personnes âgées, ou les vomissements persistent depuis plus de 24 heures.
  • Il y a plus de 10 vomissements par jour chez l’adulte ou la fréquence augmente et les symptômes persistent plus de 48 heures.
  • Il y a des signes de déshydratation :
    • urine foncée ou en faible quantité;
    • diminution de la production de larmes;
    • soif;
    • perte de poids;
    • assèchement de la bouche, des lèvres et de la peau;
    • somnolence ou fatigue inhabituelle;
    • yeux, joues ou abdomen creux;
    • peau moins souple;
    • couche sèche depuis plus de trois heures chez un jeune bébé.

Pour plus d'information, n'hésitez pas à consulter votre pharmacien.

Trouver une succursale